Adieu Francofolie bonjour Francophonie

Pauvre tiers monde qui se débat entre linguistique, libéralisation, indépendance et famine. Des decennies après leur indépendance basé sur des projets d’identité culturelle et linguistique voila que la majorité  solde leur trésor de savoir contre la frncophonie qui pourtant perd de plus en plus d’espace face a l’Anglais qui monopolise les reseaux et les moteurs de recherche.

L’Europe encourage le renversement des langues locales et l’installation du Français mais cela n’apporte rien au citoyen migrant rejeté de frontière en frontière