L’implosion est le résultat d’une expression externe supérieure a celle interne, et dans ce cas, le poids accumulé durant des années  dans une vie sociale insupportable et  le constat de voir des individus profitent a eux seuls des ressources du pays mènent aujourd’hui a ce paradoxe.

L’Irak, l’Algérie et le Liban sont  en cours d’implosion.

L’Algérie est victime de mauvaise gestion et de la corruption depuis des années, aujourd’hui ils arrivent a voir le bout du tunnel mais la sortie reste hasardeuse. On avait un moment peur des dérives, voila des mois que le pays est sous manifestations heureusement que Gayd Salah s’est avéré bien plus responsable et équitable que tout autre militaire ou dirigeant, souhaitons lui le courage et la force de maintenir ses citoyens en zone sans risque.

Passons a l’Irak, en principe dirigé par des politiciens maitres en stratégie et qui se sont avérés autrement,en moins d’un mois ils ont tué plus de 240 citoyens et blessé plus de 8000 autres sans parler de ceux qui ont été tabassé a outrance. Le carnage continu ….

Enfin le Liban, le peuple tout entier est dans la rue, il veut faire dissoudre ce gouvernement de corrompus, les dirigeants ont enfin accepté de se délester de la moitié de leur faramineux salaire mais c’est trop tard. L’issue parait bien sombre pour ce beau pays.